Parlez à propos

PIERRE LE SAINT

Carnet de voyage


Pour son édition 2015, le festival Court-métrange donne carte blanche au collectif Contrefaçons pour la réalisation d'un parcours d'expositions d'art contemporain.

PROCESS, une série d'entretiens d'artistes filmés de courte durée, retrace la démarche artistique de quelques uns des artistes exposés. Pierre Le Saint (Lorient, 1983) en fait partie avec son oeuvre Carnet de Voyage exposée au Praticable.











J'aime à considérer mon travail comme un plat de spaghetti que l'on peut manger de la manière qui nous convient en faisant une boule autour de sa fourchette ou en l’aspirant par une extrémité. Il peut être pris de tout bord et de multiple façons. Chaque extrémité de spaghettis est le départ ou l'arrivée d'une idée qui fait son cheminement dans un cortex complexe et mou ou elle subit des transformations. La dessus je m'amuse à faire des recettes de tout genre avec plein d'ingrédients de toutes sorte : Histoire, sciences, bande dessinée, polar, cinéma, jeux vidéos, récits d’aventures etc. Ces « spaghettis sauces mondes » gravite autour de l’être humain et de ce qu’il fait depuis l’origine.
Je m’amuse à cuisiner le monde de l’homme au sens large, son histoire, ses activités, du silex à la fission nucléaire. Ses croyances, ses mythes et légendes. Toutes les choses qui ont façonné le monde et peignent encore les couleurs de notre planète. Tout en expérimentant, je raconte des histoires pour le plaisir du jeu, du décalage, du rêve, de la bêtise, malgré l’hyper activité générale.
Tel un Gulliver ou un Candide moderne je me promène et m’aventure. Je cherche avec humour à amener une reconsidération légère et onirique du monde, de ses multiples facettes et de ses paradoxes : la technologie et l’archaïsme, la religion et la science, le vrai et le faux, l’ancien et le nouveau, le le rêve et la réalité…
(texte extrait du site de DDAB)





Parlez à propos                 

75010,Paris (France)